Sur les terres de Ploudalmézeau. Index du Forum Sur les terres de Ploudalmézeau.
La vicomté de Ploudalmézeau dépend du Duché d'Ouessant. Elle est formée par Landunvez, Ploudalmézeau, Lampaul-Ploudalmézeau et Saint Pabu.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Actes concernant le port de Portsall

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sur les terres de Ploudalmézeau. Index du Forum -> Manoir de Kereunou -> Rez de chaussée: Réception des voyageurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gui de Guennec
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 409

MessagePosté le: Mar 7 Oct - 19:55 (2014)    Sujet du message: Actes concernant le port de Portsall Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Citation:
Nous Gui de Guennec, Seigneur de Ploudalmézeau décidons ce qui suit.

En raison de notre proximité avec la mer,
En raison de notre volonté de faire prospérer nos terres,
En raison d'une étude montrant que nous possédons des pêcheurs,
En raison de son bon emplacement géographique,

Décidons de faire agrandir le port de Portsall afin que celui-ci puisse recevoir, lors de la haute marée, un navire de la taille d'une nave génoise de commerce, et un de la taille d'une nave génoise de guerre.
Décidons également que seront construites des cales sèches de moindre importance afin de subvenir aux besoins des marins qui vivent sur nos terres.
Décidons de l'attribution d'une échoppe artisanale de forgeron proche du nouveau port au forgeron de Ploudalmézeau.
Décidons de l'attribution d'une échoppe artisanale de tisserand proche du nouveau port au tisserand de Lamapaul-Ploudalmézeau.
Décidons de l'ouverture d'une criée officielle composée des 5 familles de pêcheurs de nos terres qui se tiendra sur les quais agrandis du port.
Décidons de prélever chez le forgeron du port, chez le tisserand du port et à la crier du port, quinze pour cent sur le total des échanges effectués sur une semaine. Chaque commerçant se devra de tenir un livre des comptes parfaitement à jour.

Décidons enfin de dresser une chaine de métal qui sera levée la nuit afin de protéger notre port.

Le total des frais engagés lors de ces travaux sera de 27 452 écus pour les cales sèches (10 495 écus), les pontons (8 231 écus) et les quais (8726 écus).
Le total des revenus minimaux dégagés lors de ces travaux s'élèvent à 1 400 écus par an pour l'échoppe du forgeron (200 écus par an), l'échoppe de tisserand (200 écus par an) et pour les pêcheurs de la criée (200 écus par emplacement soit 1 000 écus par an).

d'al Lun 14 a viz Here 1461

Gui de Guennec,
Seigneur de Ploudalmézeau.





Citation:

De nous, Gui de Guennec, Seigneur de Ploudalmézeau,
A vous, gens de notre seigneurie.

Demat.

Tout d'abord nous tenons à nous excuser de notre lenteur, nous avons décidé de peser le pour et le contre avec précaution. Nous nous sommes aidés de plusieurs personnes que nous estimons compétente pour ce faire.

Attendu que la gravité des intempéries de l'hiver a mis en danger la construction onéreuse du port et de la chaîne mais aussi les terres agricoles des seigneuries de Ploudalmézeau et Lampaul-Ploudalmézeau.

Attendu qu'il faudrait investir 8 000 écus pour réparer les moulins et 8 000 écus pour reprendre le chantier portuaire alors que nous ne disposons que de 8 000 écus au total.

Attendu que les greniers de blé et de farines ont été ouverts plus tôt afin que chacun puisse manger correctement jusqu'à l'été mais que les graines stockées n'ont pas été touchées.

Attendu que la Terre fait son œuvre et que nos vaillants hommes l'ont aidé en drainant rapidement l'eau hors des champs.

Nous, Gui de Guennec décidons ce qui suit.

Les 8 000 écus des coffres de Ploudalmézeau seront immédiatement investis à la construction du port.

Mettons à disposition, après enquête confirmant la perte des grains par l'administration de Ploudalmézeau, des paysans sinistrés nos meilleures graines afin de pouvoir cultiver le blé pour les prochaines récoltes.

Décidons de l'importation de 50 stères de bois sur nos fonds propres pour réparer les quinze moulins afin qu'ils soient parés pour les nouvelles récoltes. Ceux-ci seront réparés dès le mois de Juin par nos hommes en arme.

Nommons Don Gesufal Benvenuto chargé des enquêtes concernant les dommages hivernaux.

Puisqu'elle telle est notre volonté.




Citation:

Du fonctionnement du port de Portsall.

Il devient nécessaire, à quelques semaines de faire entendre à tous et toutes le règlement nouveau du port de Portsall.

Dans un premier temps, nous rappelons que nous:

    Avons décidé de faire agrandir le port de Portsall afin que celui-ci puisse recevoir, lors de la haute marée, un navire de la taille d'une nave génoise de commerce, et un de la taille d'une nave génoise de guerre.Avons décidé également que seront construites des cales sèches de moindre importance afin de subvenir aux besoins des marins qui vivent sur nos terres.Avons décidé de l'attribution d'une échoppe artisanale de forgeron proche du nouveau port à un forgeron de Ploudalmézeau.Avons décidé de l'attribution d'une échoppe artisanale de tisserand proche du nouveau port à un tisserand de Lamapaul-Ploudalmézeau.Avons décidé de l'ouverture d'une criée officielle composée des 5 familles de pêcheurs de nos terres qui se tiendra sur les quais agrandis du port.Avons décidé de dresser une chaine de métal qui sera levée la nuit afin de protéger notre port. Le total des revenus fixes dégagés par le port s'élèvent à 1 400 écus par an. Ils sont fixés pour l'échoppe du forgeron à 200 écus par an, l'échoppe de tisserand à 200 écus par an et pour les pêcheurs de la criée à 200 écus par emplacement soit 1 000 écus par an.Avons décidé de prélever chez le forgeron du port, chez le tisserand du port et à la crier du port, quinze pour cent sur le total des échanges effectués sur un mois. Chaque commerçant se devra de tenir un livre des comptes parfaitement à jour.

L'accostage:

    L'accostage se fait sur demande du capitaine au chef de port. L'accostage sera accordé aux navires ne figurant pas sur la liste des navires nuisibles à la Bretagne détenue par le chef de port.Une inspection d'hygiène se fera sur le navire avant l'entrée au port afin de limiter les contagions sur le territoire. Le capitaine devra présenter à l'administration son carnet de voyage et des lettres des villes visitées certifiant la bonne hygiène à bord. Dans le cas où cette étape n'est pas concluante, l'administration lui remettra une lettre de non certification et le navire ne pourra pas accoster. Si l'équipage est malade, l'administration devra brûler ses vêtements à son retour sur terre dans un fourneau installé sur le quai.La taxe d'importation (si le navire n'est pas de Ploudalmézeau) sera prélevée lors de la visite de l'administration à bord si l'accostage est accordé.La durée de l'accostage est définie par le chef de port en concertation avec le capitaine du navire.


Le désamarrage:

    Chaque capitaine doit prévenir le chef de port du départ de son navire au maximum 24 heures avant le départ.L'administration visite alors le navire et certifie ou non le navire quant à son hygiène, établit et prélève la taxe d'exportation ainsi que la taxe de séjour, fixée à 5 écus par jour d'amarrage pour tout navire non breton.


La chaîne:

    Elle est levée sous le commandement du chef de port dès que le soleil disparait à l'horizon et est baissée sous le commandement du chef de port dès que le soleil point à l'horizon.Elle peut être levée si un navire refuse de respecter le règlement présent.Elle peut être levée en période de guerre à l'approche de navires ennemis.

Des bénéfices du port:

    Ils seront directement versés au trésor de Ploudalmézeau. L'intendant et/ou l'autorité de Ploudalmézeau s'engagent à investir avec discernement cet argent dans des projets en cours ou à venir.


Le règlement présent peut évoluer en fonction des besoins de Ploudalmézeau. Seul l'intendant ou l'autorité de Ploudalmézeau peut modifier et ratifier ce règlement.

Rédigé et scellé au manoir de Kerlec'h,
Le 31 Juillet 1462.



Revenir en haut
Gui de Guennec
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 409

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 19:48 (2014)    Sujet du message: Actes concernant le port de Portsall Répondre en citant

Citation:
Il est temps pour Ploudalmézeau de briller de mille feux.

La présentation sert de présentation du projet, de charte concernant l'utilisation du phare et de charte concernant la famille Le Du.

L'usage du port de Portsall est à l'heure actuelle lié à une activité piscicole et il serait intéressant que des navires plus importants puissent arriver à s'amarrer au sein du nouveau port.
Néanmoins, plusieurs constatations ont été faites concernant l'accès à ce port et quelques conclusions en ont été tirées:
    - De sérieux récifs existent devant le ports.
    - Ils sont invisibles et le jour et la nuit.
    - Les plus gros navires comme les plus modestes peuvent s'y accrocher.


En conséquence de quoi, nous, Gui de Guennec, vicomte de Ploudalmézeau actons ce qui suit.

    Nous autorisons la construction et l'exploitation d'un phare.
    Nous autorisons la famille Le Du à habiter et entretenir le feu ardent du phare.
    Nous finançons pleinement les travaux du phare qui s'élèveront à 2 498 écus de main d’œuvre et 1 093 écus de matériaux.


Concernant les travaux du phare:

    Article1:
    Le phare sera construit sur une parcelle délimitée au Nord par la maison de la famille Le Du, à l'Ouest par la maison de la famille Le Cam, à Sud et à l'Est par la mer d'Iroise.

    Article 2:
    Il sera constitué de deux bâtiments: la tour qui sera aussi haute que la tour de l'église de Ploudalmézeau et d'une maison de stockage du bois.

    Article 3:
    Le bois ne résistant pas aux intempéries de l'hiver et de l'été, le phare et la maison de stockage de Portsall sera fait de pierres de taille du sol au plafond.

    Article 4:
    Les pierres de taille utilisées seront issues de nos propres ateliers. Elles seront livrées au fur et à mesure de la construction.

    Article 5:
    La construction du phare commence le 30 Octobre 1462 et se devra d'être terminée le 31 Décembre 1462 au plus tard.


Concernant l'utilisation du phare:

    Article 1:
    La lumière du phare venant de la combustion du bois, nous interdisons son utilisation quotidienne.

    Article 2:
    Le phare sera allumé les soirs de grandes brumes ainsi que les soirs où seront attendus des navires ainsi que les soirs et les jours où un navire se retrouvera en difficulté.

    Article 3:
    Le soir commence à partir du moment où le soleil n'est plus entier sur l'horizon et se termine au moment où le soleil est entier à l'horizon.

    Article 4:
    Lorsque le phare sera éclairé, le feu devra se voir le plus loin possible.

    Article 5:
    Les cendres seront revendues au plus offrant.

    Article 6:
    Le bois sera stocké dans la maison de stockage prévue à cet effet. Il devra y avoir pour 7 tonnes de bois pour les jours de fonctionnement.

    Article 7:
    Lorsque le phare n'est pas en fonction et le soir, les navires les plus imposants seront guidés par des navires plus petits mis à la disposition des autorités par les pêcheurs, à tour de rôle.


Concernant la famille Le Du:

    Article 1:
    Elle a à charge d'allumer et d'entretenir le feu du phare.

    Article 2:
    Elle vit dans le phare, aux étages inférieurs.

    Article 3:
    Elle n'est pas exempte de taxes.

    Article 4:
    Elle prend à charge l'entretien et la bonne tenue de la maison et de la tour sous peine d'être remplacée.

    Article 5:
    Elle ne peut pas partir en voyage.

    Article 6:
    Elle met en gage auprès du seigneur de Ploudalmézeau l'ensemble de ses biens présents et à venir à titre de caution.

    Article 7:
    Elle bénéficie de ces avantages jusqu'à l'extinction de la branche actuelle.

    Article 8:
    En cas d'extinction de la branche, le seigneur de Ploudalmézeau peut choisir la famille de son choix pour la remplacer, avec les mêmes conditions.




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:13 (2018)    Sujet du message: Actes concernant le port de Portsall

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sur les terres de Ploudalmézeau. Index du Forum -> Manoir de Kereunou -> Rez de chaussée: Réception des voyageurs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.